Accueil Achats / Ventes Crédit relais : solution idéale lors d’un achat-revente immobilier ?

Crédit relais : solution idéale lors d’un achat-revente immobilier ?

206
0
Crédit relais : solution idéale lors d'un achat-revente immobilier ?

Dans le monde de l'immobilier, de nombreuses situations demandent une certaine flexibilité financière : parmi elles, l'-revente. C'est là que le crédit relais entre en scène. Mais est-ce vraiment la solution idéale ? Nous allons passer en revue ses caractéristiques, ses avantages et inconvénients ainsi que les alternatives existantes.

Le prêt relais : définition et fonctionnement

Le prêt relais : définition et fonctionnement

Définition du prêt relais

Aussi appelé crédit relais, il s'agit d'un prêt immobilier provisoire qui permet à un propriétaire de financer l'achat d'un nouveau logement avant d'avoir vendu le précédent. Ce type de crédit peut être utilisé lorsqu'une opportunité se présente et que la vente ne peut attendre.

Fonctionnement du prêt relais

La va avancer une partie du du nouveau , généralement entre 50% et 80% de la valeur estimée du logement à vendre. Ce pourcentage peut varier en fonction des établissements bancaires.

Valeur Estimée du Bien à Vendre Pourcentage Financé par la Banque
100 000€ Entre 50 000€ et 80 000€
200 000€ Entre 100 000€ et 160 000€
300 000€ Entre 150 000€ et 240 000€

Une fois le bien vendu, l'emprunteur rembourse alors le crédit relais.

Maintenant que nous avons défini ce qu'est précisément un prêt relais, comparons-le à son alter ego : le prêt achat-revente.

Prêt achat-revente versus prêt relais : les principales différences

Définition du prêt achat-revente

Le prêt achat-revente est une autre forme de qui permet également à un propriétaire d'acheter un nouveau logement avant d'avoir vendu son ancien bien. La particularité de ce type de prêt est qu'il intègre dans son montant aussi bien l'achat que la revente, offrant ainsi une plus grande capacité d'emprunt.

Comparaison des deux options de financement

  • Flexibilité : Le prêt relais offre une plus grande flexibilité car il n'impose pas de synchronisation entre l'achat et la vente. Au contraire, le prêt achat-revente requiert que les deux opérations soient conclues en même temps.
  • Taux : généralement, le taux du prêt achat-revente est plus avantageux que celui du crédit relais.
  • Nature du bien : Le crédit relais concerne principalement les résidences principales tandis que le prêt achat-revente peut être utilisé pour tout type de bien immobilier.
Lire aussi :  Réhabilitation énergétique : conditions urbanistiques pour subventionnement

Tout comme le prêt relais, le prêt achat-revente a ses avantages et inconvénients. Mais quels sont-ils pour le crédit relais ?

Avantages et inconvénients du crédit relais pour votre achat-revente

Les avantages du crédit relais

  • Souplesse : Le crédit relais offre une grande flexibilité, permettant d'acheter un nouveau logement sans attendre la vente de l'ancien.
  • : Il apporte une trésorerie immédiate qui peut être utilisée pour financer l'achat et les frais associés (notaire, agence immobilière…).
  • Remboursement anticipé : Le remboursement du crédit intervient dès la vente du bien immobilier, sans pénalités dans la plupart des cas.

Inconvénients du prêt relais

  • Risque de non vente : Si le bien n'est pas vendu à temps, l'emprunteur devra faire face à deux emprunts simultanément.
  • Cout élevé : Les taux d'intérêts sont généralement plus élevés que ceux d'un prêt classique.
  • Evaluation du bien : L'établissement financier ne finance qu'une partie de la valeur estimée du bien à vendre. Cette estimation est toujours en deçà du .

Avant de souscrire à un prêt relais, notre suggestion, être bien informé et de connaître les conditions pour obtenir ce type de prêt.

Comment obtenir un prêt achat-revente ? Conditions et démarches

Comment obtenir un prêt achat-revente ? conditions et démarches

Conditions pour obtenir un crédit relais

Pour bénéficier d'un prêt relais, plusieurs conditions doivent être remplies : avoir un bien immobilier en vente, ne pas être fiché à la Banque de et disposer d'une capacité d'emprunt suffisante. De plus, la banque évaluera le potentiel de vente du bien à l'aide d'une expertise immobilière.

Démarches pour souscrire un crédit relais

La première étape consiste à faire une simulation auprès d'une banque ou d'un courtier immobilier. Si le résultat est favorable, l'établissement financier effectuera une évaluation du bien à vendre. Une fois l'offre acceptée par l'emprunteur, le sera signé chez le notaire.

Lire aussi :  Démolition contrôlée : obtenir l'autorisation et respecter les normes

Pourtant malgré ces avantages, le crédit relais n'est pas sans risques.

Analyse des risques liés au crédit relais : ce qu'il faut

Risque lié à la durée du crédit

L'imprévisibilité du marché immobilier : En cas de baisse des prix ou si le bien met trop longtemps à se vendre (généralement plus de 12 mois), le prêt relais peut devenir une charge financière lourde.

Risque lié au taux d'intérêt

Le coût du crédit : Le taux d'intérêt du prêt relais est généralement plus élevé que celui d'un prêt immobilier classique. D'où l'importance de bien négocier ce taux lors de la souscription.

Heureusement, il existe des solutions pour optimiser son taux d'endettement en cas de prêt relais.

Optimiser son taux d'endettement avec un prêt relais adossé

Définition du prêt relais adossé

C'est une formule qui permet de lier un crédit relais à un prêt immobilier classique. Ainsi, l'emprunteur ne rembourse que les intérêts du crédit relais pendant toute la durée de vente du bien immobilier.

Avantages du prêt relais adossé

  • Allègement des mensualités : Avec cette option, l'emprunteur a la possibilité de ne payer que les intérêts du crédit relais, réduisant ainsi sa charge mensuelle.
  • Sécurité financière : En cas de baisse inattendue du marché immobilier, le prêt adossé offre une protection contre le risque financier.

Pour conclure, le crédit relais est une solution intéressante pour financer un achat-revente immobilier. Cependant, comme tout produit financier, il comporte des risques liés à la fluctuation du marché immobilier. Il est donc conseillé de bien se renseigner avant de s'engager.

4.3/5 - (10 votes)