Accueil Guide Agrandissement de maison : panorama des aides et crédits d’impôt

Agrandissement de maison : panorama des aides et crédits d’impôt

64
0
Agrandissement de maison : panorama des aides et crédits d’impôt

La croissance constante de la ainsi que l'augmentation des prix de l'immobilier ont fortement encouragé les propriétaires à agrandir leur maison. Afin d'encourager cette initiative, le français a mis en place plusieurs aides et crédits d'impôt. Cet article vise à vous donner un panorama complet des différentes aides disponibles pour l'année 2024.

Les changements des aides à la rénovation pour 2024

Evolution du CITE et naissance de MaPrimeRénov'

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), était une aide très appréciée par les propriétaires souhaitant réaliser des travaux d'amélioration énergétique dans leur résidence principale. Toutefois, cette aide a connu une mutation significative: depuis 2020, elle a été remplacée par MaPrimeRénov', qui offre désormais une aide plus ciblée.

Caractéristiques techniques précises requises

Pour être éligible à ces aides, il est impératif que les travaux soient réalisés par des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l') et qu'ils respectent des caractéristiques techniques précises.

Avant de nous pencher sur le détail du crédit d'impôt, un zoom sur celui-ci s'impose.

Zoom sur le crédit d'impôt pour l'agrandissement d'une maison

Détail du CITE

Le CITE était accessible à tous les locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France. Il couvrait des travaux favorisant l'amélioration énergétique d'une résidence principale de plus de 2 ans. Le montant des travaux éligibles était plafonné à 8000€ pour une personne seule et à 16000€ pour un couple, avec des majorations pour les personnes à charge. Le du crédit variait en fonction des dépenses engagées.

Les avantages de MaPrimeRénov'

Avec la disparition du CITE, MaPrimeRénov' est désormais l'aide de référence. Elle offre différents programmes pour encourager la rénovation énergétique, y compris une aide spécifique pour l'isolation des murs, des plafonds et des combles aux foyers aux revenus intermédiaires.

Lire aussi :  Rénovation énergétique : est-ce plus rentable avec un bien ancien ?

Ces dispositifs d'aides gouvernementaux présentent un véritable intérêt, mais ils ne sont pas les seuls sur le marché.

Comprendre MaPrimeRénov', l'aide incontournable à la rénovation

Détail de cette nouvelle aide

MaPrimeRénov' est une aide financière issue de la fusion du CITE et du programme Habiter Mieux Agilité en 2020. Elle a été conçue pour être plus juste et plus efficace que ses prédécesseurs.

Cumul possible avec d'autres aides

Fait notable, maPrimeRénov' est cumulable avec d'autres aides telles que l'éco-PTZ, les aides de l'Anah, les aides des collectivités territoriales, etc. Ce cumul permet aux ménages d'alléger significativement le coût de leurs travaux de rénovation.

Au-delà des aides nationales, il existe aussi des solutions de financement pour concrétiser vos projets.

Les prêts et financements disponibles pour vos travaux d'extension

Les offres de financement diversifiées

En fonction des besoins spécifiques des propriétaires, il existe une multitude d'offres de financement. Ces solutions sont adaptées à chaque cas et permettent de mener à bien tout type de projet d'agrandissement.

Outre ces dispositifs financiers, il existe également des moyens pour réduire la facture fiscale.

Optimiser ses coûts grâce à la TVA réduite et autres exonérations fiscales

Réduction de la TVA : un levier fiscal avantageux

Pour certains travaux d'agrandissement ou de rénovation énergétique, il existe une possibilité assez méconnue mais très intéressante : la réduction du taux de TVA. Cela peut représenter une économie significative sur le montant total du projet.

Autres exonérations fiscales possibles

D'autres formes d'exonérations fiscales, plus spécifiques, peuvent être envisagées en fonction du type de travaux entrepris. Il est donc judicieux de se renseigner sur ces dispositifs avant de lancer son projet.

Lire aussi :  Négocier sans agent : est-ce vraiment avantageux ?

Dans votre recherche d'aides, n'oubliez pas les aides locales.

Le panorama des aides locales et spécifiques pour la rénovation

Aides des collectivités territoriales

Certaines régions ou communes proposent des aides financières propres à leur . Ces dernières peuvent être cumulables avec les aides nationales, ce qui peut représenter une aide non négligeable pour vos travaux.

Enfin, si vous envisagez un locatif après agrandissement, l'usage est de comprendre les dispositifs existants.

Quels dispositifs de défiscalisation choisir pour un projet immobilier ?

Défiscalisation via la Pinel

La loi Pinel offre des avantages fiscaux intéressants pour la location de biens immobiliers neufs dans certaines zones précises. Toutefois, pour bénéficier de ces incitations fiscales, il est impératif de respecter certaines conditions strictes.

Il reste un dernier point à aborder : le choix d'une entreprise compétente pour réaliser vos travaux.

La méthode pour sélectionner une entreprise qualifiée pour son agrandissement

Sélectionner une entreprise RGE

Pour bénéficier des différentes aides et crédits cités ci-dessus, il est essentiel que vos travaux soient réalisés par une entreprise ayant le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Il s'agit d'un gage de et de des normes en vigueur.

Pour conclure, agrandir sa maison est un projet ambitieux qui ne doit pas être pris à la légère. Une bonne des différentes aides et crédits d'impôt disponibles est essentielle pour réaliser votre projet dans les meilleures conditions. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels qualifiés pour vous accompagner dans cette démarche.

4.5/5 - (6 votes)