Accueil Guide Bail de location : les spécificités du meublé face au vide locatif

Bail de location : les spécificités du meublé face au vide locatif

65
0
Bail de location : les spécificités du meublé face au vide locatif

En matière de location immobilière, deux options s'offrent généralement aux propriétaires : la location vide ou la location meublée. Chacune présente des particularités en termes de , de fiscalité, ainsi que des avantages et inconvénients spécifiques. Cet article se propose d'éclaircir ces différences afin d'aider les propriétaires à faire un choix éclairé.

et critères d'un logement meublé

Définition et critères d'un logement meublé

Qu'est-ce qu'une location meublée ?

Une location est dite meublée lorsque le locataire peut y vivre dès son entrée dans les lieux sans avoir d'apporter ses propres meubles. Le bien doit donc être équipé au minimum du mobilier nécessaire à une quotidienne normale.

Liste du mobilier obligatoire

  • Un lit avec couette ou couverture
  • Des rideaux ou volets dans les chambres
  • Des plaques de cuisson
  • Un four ou un micro-ondes,
  • >

  • Réfrigérateur avec compartiment congélateur…

Ce sont là quelques exemples parmi d'autres. La loi donne une liste précise du mobilier minimal exigible pour une location meublée.

Dès lors qu'il est question de location meublée, se posent des questions quant à la formation du bail. Comment celui-ci s'organise-t-il ? Quelle en est la durée minimale ?

Les modalités de formation du bail meublé

Durée minimale du bail

En location meublée, le bail est d'une durée d'un an renouvelable. Cependant, sous certaines conditions, il peut être réduit à 9 mois. Ce cas s'applique notamment pour les étudiants.

Rédaction et signature du contrat

S'agissant de la rédaction et de la signature du contrat, elles doivent respecter certaines formalités légales visant à encadrer les relations entre le bailleur et le locataire.

Après avoir défini ce qu'est une location meublée et comment se forme son bail, il est intéressant de mettre en lumière les avantages et inconvénients de cette face à la location vide.

Lire aussi :  Travaux sans permis de construire : limites légales et risques encourus

Location vide versus location meublée : avantages et inconvénients

Avantages de la location meublée

  • plus importante
  • Bail plus flexible
  • Fiscalité avantageuse…

Inconvénients de la location meublée

  • Investissement initial plus important (achat des meubles)
  • Gestion parfois plus contraignante (réparations, remplacement des équipements etc. )…

Cela dit, opter pour une location meublée implique également des obligations spécifiques imposées par la loi.

Les obligations légales attachées au bail meublé

Les obligations légales attachées au bail meublé

Les obligations du bailleur

Le propriétaire est tenu de fournir un logement décent et bien entretenu, ainsi que tous les meubles et équipements nécessaires à la vie courante. Il doit également respecter le au calme du locataire.

Les obligations du locataire

Le locataire en location meublée doit, quant à lui, maintenir le logement dans un bon état et restituer l'appartement avec tous les meubles et équipements fournis à l'entrée des lieux.

Au-delà de ces obligations légales, une autre différence majeure entre la location vide et la location meublée réside dans la durée des contrats.

Comparatif des durées de contrat : vide ou meublé

Type de location Durée minimale du bail
Location vide 3 ans
Location meublée 1 an (ou 9 mois pour les étudiants)

C'est donc une caractéristique importante à prendre en compte lorsqu'on envisage d'investir dans la location immobilière. Toutefois, si la rentabilité est votre principal critère de choix, vous devez alors peser soigneusement les avantages financiers offerts par chaque type de location.

La question de la rentabilité : choisir entre meublé et vide

Rendement financier de la location meublée

La location meublée est souvent plus rentable que la location vide. Les loyers sont généralement plus élevés, en raison des équipements fournis. De plus, le bail étant plus court, cela offre une certaine flexibilité au propriétaire.

Lire aussi :  Assainissement non collectif : subventions et conseils pratiques

Rendement financier de la location vide

Dans le cas de la location vide, la durée minimale du bail est de trois ans, ce qui assure une certaine stabilité au propriétaire. Toutefois, les loyers sont généralement inférieurs à ceux des locations meublées.

Néanmoins, ces éléments ne doivent pas occulter l'aspect fiscal qui joue lui aussi un rôle déterminant dans le choix entre location meublée et location vide.

Régimes fiscaux applicables à la location meublée et vide

Régimes fiscaux applicables à la location meublée et vide

Fiscalité de la location meublée

En matière de fiscalité, la location meublée bénéficie d'un régime spécifique : le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP). Celui-ci permet notamment de déduire les charges liées à l'activité locative du revenu imposable.

Fiscalité de la location vide

Concernant la location vide, elle relève du régime foncier classique. Ainsi, les loyers perçus sont ajoutés aux autres revenus du propriétaire et soumis à l' sur le revenu selon le barème progressif.

Pour conclure notre analyse comparative entre les deux types de locations immobilières, nous vous préconisons de souligner que le choix entre location vide et meublée dépend largement des objectifs et contraintes du propriétaire. La location meublée semble plus avantageuse en termes de rentabilité et de flexibilité, mais elle nécessite un investissement initial plus important et une gestion parfois plus lourde. À l'inverse, la location vide offre une certaine stabilité au bailleur, mais les loyers sont généralement plus bas. En outre, la fiscalité diffère selon le type de location choisi et peut avoir un significatif sur le rendement financier de l'investissement.

4.7/5 - (7 votes)