Accueil Guide Comprendre le viager : guide complet pour les débutants

Comprendre le viager : guide complet pour les débutants

236
0
Comprendre le viager : guide complet pour les débutants

est une forme d'acquisition immobilière qui suscite de plus en plus d'intérêt. C'est un mode de transaction immobilière particulier qui permet à une personne âgée de vendre son bien tout en continuant à l'habiter et en percevant une rente jusqu'à la fin de ses jours. Explications.

Qu'est-ce que le viager et comment fonctionne-t-il ?

Définition du viager

Le viager, c'est avant tout un contrat de . Il permet à un propriétaire – généralement une personne âgée – de vendre son , avec la particularité qu'il continue à vivre dans ce jusqu'à son décès, moyennant le versement d'une rente.

Fonctionnement du viager

Dans le cadre du viager, le vendeur est appelé le crédirentier. L'acheteur, lui, est nommé le débirentier. Les deux parties fixent ensemble le montant de la rente. Ce dernier varie selon l'âge et l'état de santé du crédirentier, ainsi que la valeur du bien vendu.

Pour passer d'un sujet technique comme le fonctionnement du viager à des détails précis concernant les différentes formes de cette pratique, l'usage est de marquer une pause pour mieux comprendre chacune d'elles.

Les différentes formes de viager et leurs particularités

Le viager libre

Le viager libre est une forme de viager qui permet au débirentier de disposer du bien dès la signature du contrat. Le crédirentier ne conserve donc pas le droit d'habiter le logement, mais continue à percevoir sa rente.

Lire aussi :  Acheter en viager : avantages et inconvénients pour l'investisseur

Le viager occupé

Dans le cas du viager occupé, le crédirentier conserve le droit d'occuper le bien jusqu'à son décès. C'est cette forme de viager qui est la plus courante en .

Sachant qu'il existe différentes formes de viagers, il convient désormais d'apprendre à calculer la valeur d'un bien en viager pour mieux appréhender ce type de transaction immobilière.

Calculer la valeur d'un bien en viager : méthodes et exemples

Méthodes de calcul

La méthode traditionnelle pour évaluer un bien en viager consiste à prendre en compte l'âge et l'état de santé du crédirentier, ainsi que la valeur vénale du bien. Une est souvent utilisée pour déterminer l' du vendeur et donc fixer le montant de la rente.

Exemple concret

Valeur vénale du bien Rente mensuelle estimée (en fonction de l'âge)
200 000 € 500 € à 750 €
300 000 € 750 € à 1 000 €

Avec ces éléments en main, nous pouvons désormais aborder les droits, devoirs et garanties des parties dans le cadre d'un achat ou d'une vente en viager.

Achat ou vente en viager : droits, devoirs et garanties des parties

Droits et devoirs du crédirentier et du débirentier

Le crédirentier s'engage à respecter les obligations d'entretien courant du bien, tandis que le débirentier se doit de verser la rente convenu. En cas de non-respect de ces obligations, l'autre partie peut recourir à la justice.

Lire aussi :  Économies fiscales via le statut professionnel LMP : ce qu'il faut savoir

Garanties pour les deux parties

Les deux parties bénéficient de différentes garanties. Le crédirentier est par exemple protégé par un sur le bien : en cas de du débirentier, il peut demander la résolution du contrat. De son côté, le débirentier peut stipuler certaines conditions comme une en cas de décès prématuré du vendeur.

Pour terminer ce parcours éclairant au cœur du monde méconnu mais passionnant du viager, il est temps d'en tirer quelques conclusions.

Pour résumer, le viager est une forme particulière de vente immobilière qui peut s'avérer intéressante tant pour le vendeur (crédirentier) que pour l'acheteur (débirentier), à condition de bien en comprendre les mécanismes et spécificités. Il existe deux formes principales, le viager occupé et le viager libre. La valeur d'un bien en viager est déterminée par plusieurs facteurs, dont l'âge et l'état de santé du vendeur, ainsi que la valeur vénale du logement. Enfin, chaque partie a des droits et des obligations, mais aussi des garanties pour se protéger contre d'éventuels imprévus.

4.4/5 - (11 votes)