Accueil Guide Stratégies d’amortissement : le choix entre meublé et non meublé

Stratégies d’amortissement : le choix entre meublé et non meublé

179
0
Stratégies d'amortissement : le choix entre meublé et non meublé

dans l'immobilier non meublé ou meublé, quelle est la meilleure option ? La question est de taille et pour y répondre, il faut prendre en compte plusieurs facteurs dont le régime fiscal applicable, le type de locataire visé ou encore l'amortissement des biens. C'est ce dernier point qui sera au cœur de cet article.

Immobilier locatif : meublé ou non, que choisir pour une meilleure

Immobilier locatif : meublé ou non, que choisir pour une meilleure rentabilité

Rendement locatif : un critère déterminant

Pour commencer, rappelons qu'un rentable doit générer plus d'argent qu'il n'en coûte. En d'autres termes, les revenus locatifs générés doivent être supérieurs aux charges engagées (achat du bien, entretien, taxes…). Pour cela, nous vous préconisons de connaître et d'optimiser le rendement locatif.

Comparaison entre location meublée et location nue

Location meublée Location nue
Rendement brut moyen 5 à 7% 3 à 5%
Durée minimale du bail 1 an 3 ans
Avis d'échéance pour résilier le bail 3 mois avant 6 mois avant

Comme on peut le constater, la location meublée semble offrir un meilleur rendement. Cependant, pour rentabiliser son investissement, il ne suffit pas de choisir entre une location nue ou meublée. Il y a également l'amortissement à prendre en considération.

L'amortissement LMNP : définition et impact sur la fiscalité

Qu'est-ce que l'amortissement LMNP ?

L'amortissement LMNP (Loueur Meublé Non ) est un mécanisme comptable qui permet de déduire chaque année une part du d'achat et des frais engagés pour la mise en location d'un bien meublé. Cette déduction s'effectue sur les revenus locatifs perçus.

Impact sur la fiscalité

L'avantage principal de l'amortissement en LMNP réside dans son impact positif sur la fiscalité du bailleur. En effet, en réduisant les revenus imposables, l'amortissement diminue également le montant de l'impôt à payer.

Maintenant que nous avons défini ce qu'était l'amortissement et compris son importance dans la stratégie d'investissement locatif, approfondissons les critères de choix entre location meublée et location nue.

Les critères de choix entre location meublée et location nue

Les critères de choix entre location meublée et location nue

  • Type de locataire : Les étudiants et les jeunes actifs sont généralement plus intéressés par les locations meublées, tandis que les familles cherchent plutôt des locations nues sur le long terme.
  • Flexibilité : Le bail d'une location meublée est plus flexible que celui d'une location nue, ce qui peut être un avantage si le propriétaire souhaite récupérer son bien plus rapidement.
  • Fiscalité : Comme mentionné précédemment, la fiscalité de l'amortissement LMNP est plus favorable que celle de la location nue.
Lire aussi :  Malraux vs Denormandie : comparatif des dispositifs de défiscalisation urbaine

Il faut cependant noter que choisir entre une location meublée et une location nue dépendra également du montant de l'investissement initial et de la durée prévue pour l'amortissement. Penchons-nous maintenant sur ce dernier point.

Calcul et durée de l'amortissement en location meublée : les bases à connaître

Durée d'amortissement

Généralement, la durée d'amortissement pour un se situe entre 20 et 40 ans. Pour le mobilier, elle varie généralement entre 5 et 10 ans. Cette durée dépend du type de bien et de sa durée d'utilisation probable.

Méthode de calcul

Pour calculer l'amortissement annuel, on divise le coût total du bien par sa durée d'utilisation probable. Par exemple, si vous achetez un pour 200 000 euros et que vous estimez pouvoir l'utiliser pendant 30 ans, votre amortissement annuel sera de 6 666 euros.

Ce mécanisme comptable joue donc un rôle crucial dans la rentabilité de l'investissement. Cependant, pour optimiser au maximum son investissement, nous vous préconisons de connaître les stratégies d'amortissement pour le LMNP.

Optimiser son investissement : stratégies d'amortissement pour le LMNP

Choix du bien et du mobilier

Afin d'optimiser son amortissement, il est recommandé de choisir un bien de qualité et durable. De même, le mobilier doit être robuste afin d'allonger sa durée de vie et donc sa période d'amortissement.

des dépenses

Pour accroître la rentabilité de son investissement, il est aussi nécessaire de rationaliser ses dépenses (travaux, frais de gestion…). Les charges récurrentes doivent être maîtrisées et limitées autant que possible.

C'est en prenant en compte ces différentes stratégies que vous pourrez maximiser vos bénéfices. Pour cela, voyons maintenant quels biens et dépenses sont amortissables dans le cadre d'une location meublée.

Location meublée : quels biens et dépenses sont amortissables

Location meublée : quels biens et dépenses sont amortissables

  • Le bien immobilier : La valeur du bien immobilier peut être amortie sur une durée généralement comprise entre 20 et 40 ans.
  • Le mobilier : Le coût des meubles peut être déduit sur une durée variant généralement entre 5 à 10 ans.
  • Frais engendrés par la mise en location : Tous les frais nécessaires à l'exploitation du logement peuvent être déduits, à condition qu'ils soient bien identifiés et justifiés.
Lire aussi :  Pièges de l'immobilier international : comment les éviter ?

Il est cependant important de noter que la gestion comptable du LMNP requiert une certaine . C'est pourquoi faire appel à un professionnel peut s'avérer utile.

Gestion comptable du LMNP : l'importance de l'expertise professionnelle

L'intérêt d'un expert-comptable

Faire appel à un expert-comptable permet de garantir le respect des règles fiscales et comptables applicables au LMNP. En effet, ce dernier peut vous aider à optimiser votre investissement en vous conseillant sur les meilleures stratégies d'amortissement.

Les obligations comptables du LMNP

Afin de bénéficier du statut de loueur meublé non professionnel, il est nécessaire de tenir une comptabilité précise et détaillée. Les recettes locatives perçues doivent ainsi être inscrites dans un registre et les factures correspondantes conservées.

Nous allons maintenant examiner quelques exemples pratiques d'amortissement en LMNP pour mieux comprendre comment cela fonctionne concrètement.

Simulation d'amortissement en LMNP : exemples pratiques et outils

Exemple pratique

Prenons par exemple un appartement acheté 200 000€, avec une durée d'amortissement estimée à 30 ans. Le mobilier acheté pour cet appartement coûte 10 000€ et a une durée de vie estimée à 10 ans. L'amortissement annuel pour le bien immobilier serait donc de 6 666€ et celui du mobilier serait de 1 000€. Au total, l'amortissement annuel est de 7 666€.

Outils disponibles

Il existe plusieurs outils en ligne permettant de réaliser une simulation d'amortissement en LMNP. Ces outils prennent en compte divers paramètres tels que le prix d'achat du bien, sa durée d'amortissement estimée, les revenus locatifs prévus, etc.

Pour conclure, rappelons que l'immobilier locatif meublé présente certains avantages par rapport à la location nue, notamment en termes de rendement et de fiscalité. Toutefois, pour optimiser son investissement, il est nécessaire de bien comprendre et maîtriser les notions d'amortissement et de rentabilité. Ainsi qu'à prendre en compte les critères spécifiques à chaque type de location. Enfin, n'oubliez pas que l'aide d'un expert-comptable peut être précieuse pour optimiser votre stratégie d'investissement.

5/5 - (9 votes)