Accueil Investissement Investissement futé : le viager occupé ou libre ?

Investissement futé : le viager occupé ou libre ?

108
0
Investissement futé : le viager occupé ou libre ?

Vous êtes à la recherche d'un immobilier astucieux et vous vous interrogez sur ? Le viager est une formule qui séduit de plus en plus d'investisseurs. Cependant, avant de vous lancer, notre conseil est de bien comprendre le concept et ses spécificités. Dans cet article, nous allons détailler les avantages et inconvénients du viager libre et occupé, déterminer les critères pour choisir entre ces deux options, aborder le calcul du bouquet et de la rente viagère ainsi que les risques associés à l'âge dans ce type d'investissement. Nous évoquerons également les précautions contractuelles à prendre pour sécuriser votre achat et enfin, nous questionnerons la rentabilité du viager.

Le viager, un concept à comprendre avant d'

Comprendre le principe du viager

Le viager est une option d'investissement immobilier qui permet à un propriétaire de vendre son bien tout en continuant d'y vivre et en percevant une rente mensuelle jusqu'à son décès. Il existe deux types de viagers : le viager occupé, où le vendeur reste dans le logement jusqu'à son décès, et le viager libre, où l' peut jouir du bien dès la signature de l'acte de vente.

L'état actuel du marché du viager en France

Le viager représente environ 1% des transactions immobilières en France, avec entre 6 000 et 8 000 ventes par an. Le marché du viager connaît cependant une croissance annuelle de 5%.

Après avoir compris le principe du viager, il est essentiel de peser les avantages et inconvénients de chaque type pour faire un investissement réfléchi.

Avantages et inconvénients du viager libre et occupé

Le viager libre : avantages et inconvénients

  • Avantage : l'acheteur peut jouir du bien dès la signature de l'acte de vente.
  • Inconvénient : le bouquet (capital initial) et la rente sont généralement plus élevés que dans le cas d'un viager occupé.

Le viager occupé : avantages et inconvénients

  • Avantage : l'investissement initial (bouquet) est moins important que pour un viager libre.
  • Inconvénient : l'acheteur ne peut pas habiter ou louer le bien tant que le vendeur est en vie.
Lire aussi :  Fonds immobiliers : comment choisir pour diversifier son investissement ?

Au delà des avantages et inconvénients, choisir entre un viager libre ou occupé va dépendre de plusieurs critères spécifiques à chaque investisseur.

Viager libre versus viager occupé: critères de choix pour l'investisseur

Ressources financières disponibles

L'investissement initial nécessaire pour un viager libre est généralement supérieur à celui d'un viager occupé. Si vous disposez de ressources financières limitées, un viager occupé peut donc être une option plus abordable.

Projets à court et moyen terme

Si vous prévoyez d'utiliser le bien pour y vivre ou le louer rapidement, le viager libre sera plus adapté. En revanche, si vous envisagez cet achat comme un investissement à plus long terme, le viager occupé pourrait être préférable.

Cependant, avant de faire votre choix, il est essentiel de comprendre les bases du calcul du bouquet et de la rente viagère.

Calcul du bouquet et de la rente viagère : les bases financières

et calcul du bouquet

Le bouquet correspond au capital initial versé lors de l'achat en viager. Son montant varie généralement en fonction de plusieurs paramètres : la valeur du , le type de viager (libre ou occupé) et l'âge du vendeur.

Définition et calcul de la rente viagère

La rente viagère est une somme d' versée périodiquement par l'acheteur au vendeur jusqu'à son décès. Elle est définie lors de la signature du contrat et ne peut pas être révisée.

Au delà des aspects financiers, l'âge reste un facteur incontournable dans l'investissement en viager.

Le risque à l'âge dans l'investissement en viager

L'importance de l'espérance de vie

La durée du versement de la rente dépend directement de la longévité du vendeur. Ainsi, plus le vendeur est âgé, moins le risque d'une rente longue durée est grand. Cependant, des cas exceptionnels comme celui de , qui a perçu une rente pendant plus de 30 ans après avoir vendu son bien en viager, rappellent que le risque associé à l'âge ne doit pas être sous-estimé.

Mais ce n'est pas tout, il est également crucial d'être attentif aux spécificités contractuelles liées à cette opération.

Lire aussi :  Rentabilité locative : comment le type de location influence vos revenus

Les précautions contractuelles pour sécuriser votre achat en viager

Vérification des clauses contractuelles

La vente en viager est encadrée par des règles juridiques spécifiques. Elle implique un vendeur appelé crédirentier et un acheteur débirentier. Il est essentiel de vérifier toutes les clauses du contrat et éventuellement de faire appel à un notaire ou un avocat spécialisé pour s'assurer que toutes les conditions sont bien respectées.

Ces précautions prises, reste à répondre à une question cruciale : le viager est-il vraiment rentable ?

Retour sur investissement : le viager est-il vraiment rentable ?

Rentabilité du viager : une analyse nécessaire

Comme tout investissement, la rentabilité du viager dépend de plusieurs facteurs. Il est donc indispensable d'effectuer une analyse minutieuse prenant en compte les éléments spécifiques à chaque situation (âge du vendeur, valeur du bien, montant du bouquet et de la rente viagère…).

Le marché du viager est en plein développement et offre des avantages tant pour les vendeurs que pour les acquéreurs, permettant de sécuriser un complément de à vie pour les seniors et offrant une opportunité d'investissement intéressante.

Pour résumer ce vaste sujet, l'investissement en viager peut se révéler être une option intéressante si vous disposez des ressources financières nécessaires, que vous comprenez bien les risques associés à l'âge et que vous prenez toutes les précautions contractuelles nécessaires. En revanche, sa rentabilité doit être analysée soigneusement au cas par cas. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans cette démarche.

4.7/5 - (6 votes)